Blog

Actualités

Les 6 défis de «Ça déménage dans l’aménagement!»

DÉFI N°2 : TRADUIRE LE JARGON DES ACTEURS DE L’AMÉNAGEMENT

«Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément»,  une devise à méditer.  

Zup de Zup… Cette ZAC a toutes les chances de tourner à la ZAD, soupira le maire.

Avec le POS, c’était quand même plus simple... répondit son adjoint à l’urbanisme.  Il manque de la Shon logement pour être conforme à la SRU et la CDAC a retoqué les surfaces de commerces, quant au PDU, il est loin d’être prêt. Peut-être aurait-il fallu écouter les ABF. dans les ZPPAUP ou les périmètres MH, ils savent généralement de quoi ils parlent et même dans ce quartier ANRU ils auraient pu nous éviter des recours au TA contre les PC. 

Le maire sortit de sa réflexion:

Je ne vois qu’une seule issue, un coup de pouce de l’Etat. Il nous faut une OIN, avec une DUP et on délègue le DPU à l’EPF. Ensuite on lance une OPAH-RU et une ORCOD, on mobilise les fonds pour atteindre le THPE ou BBC Reno et on exige du BEPOS dans le neuf, on fait certifier et on est bon non? Les promoteurs suivront et on s’y retrouvera en lançant un APUI…  J’appelle le préfet! 

Le promoteur releva la tête de son smartphone, il affichait un grand sourire:

Excellent! Je vous garantis que vous ne serez pas déçu. Par son approche globale alliant haute technicité, souci de l’intérêt général, intégration dans son contexte économique et réflexion poussée sur les modes de vie, notre démonstrateur urbain va recouvrir l’espace d’une mixité fonctionnelle en économisant la matière pour mieux libérer les volumes.

«Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément», disait Boileau. Voilà qui laisse sceptique sur la ligne claire censée diriger les acteurs de l’aménagement. Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul à ne pas avoir tout saisi de cet échange apparemment absurde. A force d’empiler des textes et d’inventer des procédures, le dictionnaire de l’aménagement s’est étoffé. Il est gros et indigeste même pour ceux qui parlent couramment cette langue. Sa complexité a-t-elle un intérêt? Viserait-t-elle par exemple à rendre illisible un sujet, afin d’en confisquer la maîtrise? Aménager la ville requiert des compétences techniques. Exigeons le même talent, des techniciens comme des représentants politiques, pour en parler de manière claire et intelligible.

Ça déménage dans l’aménagement vous promet une analyse allégée de ce jargon administratif, détachée aussi de la novlangue inventée par les agences de communication et de marketing, qui a souvent pour résultat de vider de son sens la description des projets. Au cas où cela ne suffirait pas, nous fournirons aussi le lexique. Rendez-vous en novembre. Ça, c’est clair!

CITY Linked et Catherine SABBAH

Ouvrage réalisé avec le soutien de: Altarea Cogedim, APSYS, Bouygues Immobilier, Citallios, Emerige, Engie Aire Nouvelle, EPF Ile de France, FREY, Grand Paris Aménagement, Icade, Les Résidences Yvelines Essonne, Novaxia.

***

En fermant ce bandeau ou en continuant d’utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation, analyser et mesurer votre engagement avec nos contenus.

En savoir plus sur les cookies et les données personnelles.